Open DR1 – Monkeykey, phase 2 !

Facebooktwitter

Jour 1 (Samedi) : Départ 8h15

Crise de panique, il manque une voiture ! Mais tout le monde s’en fout ; les Keykey sont zen. Les coachs nous ont tellement bien préparé mentalement que tout glisse sur nous… La pression, la pluie, et même les disques glisseront sur nous !

En milieu de tableau après la première phase, les Monkeykey ont une petite chance de jouer la médaille chocolatée (Toute petite… Vraiment toute petite… Mais une chance).

Pluie annoncée par toutes les stations, attention spoiler, pas un seul match ne se jouera sous la pluie. Même le vent ne sera pas présent.

La jeune équipe des Monkeykey est donc prête à en découdre :

Que Biron soit avec nous !

Match 1 – Fumble (Saint-Étienne)

D’un avis général, un match compliqué mais à la portée des keykey. L’équipe de Fumble est une équipe avec des joueurs expérimentés, il va falloir s’appliquer pour les tenir.

Perte du toss, les Grenoblois commencent en attaque.
Début de match difficile : avantage Fumble 3-1 en moins de 10 minutes ! Et tout de suite le time out : comme à la phase aller, les Keykey ne sont pas à 100 % dans le match alors qu’il y a un coup à jouer. Heureusement coach José veille et motive l’équipe.

Réveil au milieu du match, c’est plus accroché en défense.

Le compte monte souvent chez Fumble, ce qui les obligera à lancer quelques hammer (mention félicitation du jury au hammer de 50m, qui marquera un point).

Une bonne pression défensive empêchera les Monkeykeys de concrétiser plusieurs attaques,et Fumble passent devant avec un jeu rapide. Mais l’important est là : les Keykey restent soudés.

Un bon match au final, mais dont le score peine les Monkeykey : Défaite 6 – 13.

Saumon obligatoire (le 6ème en 7 matchs)

Match 2 – Chambermont’disc (Chambéry)

Autant les vaillants Grenoblois voulaient essayer de titiller Fumble, autant contre Chamber, offrir de la résistance sera une victoire. Et ils ont un plan !… Prendre du plaisir et en sortir indemne (le plan de l’année !).
Et le match commence fort : Chambéry leur met déjà une sacrée pression.

Le match se passe comme prévu, Chambéry déroule et les Monkeykey prennent du plaisir. Autant dire, un plan sans accroc… Jusqu’au moment fatidique. Ryan se tord la cheville. Triste nouvelle, il devra arrêter le championnat pour ne pas aggraver sa blessure …
Chambéry mérite sa victoire (et sa montée en N3) avec un très bon spirit de leur part, et toute l’équipe souhaite à Ryan le meilleur rétablissement possible. #PrayForRyan

Au final Défaite 13 – 4 !

Petite photo de Seb qui marque d’un dive sur les genoux (vivement le gif). Ça représente 25 % de notre score !
On change du saumon pour l’évolution ! Regardez comme ils ont l’air heureux 😉

Camping la ferme de « Sarace »

Allez, tous au camping de Serraz ! Au programme, apéro, piscine chauffée, pizza, apéro, eurovision, sardine, apéro.

Jour 2 (Dimanche)

Les Monkeykey sont 6ème au début de cette journée de round robin. Le calcul est simple, chaque victoire fait gagner une place. Et ils affrontent les Shamrock (Arnas) et Vazylence (Valence).

L’objectif est de confirmer contre Vazylence, et de prendre une revanche contre Shamrock.

Match 3 Vazylence

Les Keykey sont remontés !

Concentration 100 %
On attaque le disque !
La défense au bout du doigt.
On attaque le disque !
Duel gagné par Régis.

Ces photos révèlent bien la combativité et la concentration des joueurs pendant le match : une grosse envie de bien faire des deux côtés.

Mention spéciale à Fabien ! Qui en perdra ses lunettes, devant la zone, et fera quand même l’assist’ (vivement le gif).

Bon match contre Vazylence, qui sera plus accroché que le premier. C’est un match serré où il faut se battre jusqu’au bout pour assurer la victoire. En face, Vazylence propose une défense avec un poach qui marche très bien.
Pour réussir, les Monkeykeys doivent jouer plus malin et arriver à enlever ce poach qui nous empêche de marquer des points. L’application de l’équipe paie !

Victoire 11 – 8

Et ça finit sur un killer

Match 4 Shamrock

A l’aller, le match fut un combat de zone, avec beaucoup de vent. Le match retour s’annonce complètement à l’opposé : pas de vent, pas de pluie.
Si le match commence par une défense indiv’ des deux côtés, les Shamrock mettront une zone, bien efficace, profitant du terrain pas très large (29m), et les Keykey auront bien du mal à passer au travers.

Et certaines actions causeront bien des sueurs froides.
Mais le plaisir était là !

Malgré la patience des Monkeykey (et les trois cents passes) face à la zone de Shamrock; l’effort n’est pas récompensé: des passes un peu compliquées ou des catchs pas très safe font tomber le disque et notre adversaire profite des ces erreurs individuelles pour marquer rapidement. Bravo à eux pour la contre-attaque.

Et ce match achève ce week-end de DR1. Défaite 5 – 13

Et Arthur qui sauve l’honneur sur un bear, ninja, cowboy.

Toute l’équipe des Monkeykey repart avec le sourire et vous remercie pour la lecture 🙂 Nous avons hâte de la saison prochaine: nous avons remarqué une grosse progression des joueurs pendant ce championnat; l’année prochaine nous revenons avec plus d’expérience pour attaquer la DR!!

Méiléoubiron ?
Oublié à la table de marque… #shame

Par Benjamin C.
Crédits photo : April Woods

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *